lunedì 2 dicembre 2013

Classement des catégories hôtelières ... méthode de classement "qualité"


Depuis toujours je m'intéresse au classement des catégories hôtelières, au point que j'en ai examiné plus d'une centaine dans le monde entier. 
Pourtant, aucune ne répondait à mon modèle de qualité hôtelière.

En effet, la qualité n'est presque jamais liée aux exigences de la clientèle, mais s'appuie surtout sur des paramètres techniques comme les dimensions des hôtels et autres calculs qui se rapportent aux services offerts.
C'est un système qui est davantage lié aux mathématiques et à l'architecture.
J'ai donc décidé de créer une nouvelle méthode de classement "qualité", après toutes ces années d'étude, voici mon projet.

J'ai travaillé de nombreuses années a l'étranger, en 1974 au Brésil comme garçon de cuisine jusqu'à la direction de plusieurs chaines hôtelière dans le monde. 
Cela m'a permis d'analyser les exigences des touristes et de formuler au mieux l'activité hôtelière vis a vis des clients.

Le C.A.D.Q., classement de qualité hôtelière, est une norme européenne qui rend uniforme la méthode d'assignation des "étoiles" aux hôtels.
Cette norme correspond à un ensemble de critères et de calculs qui se mesurent en millésime, issus d'éléments objectifs communs aux structures hôtelières: pour chaque 1000 millésimes comptabilisés une étoile est attribuée. 

Au cœur de ce projet un autre type d'évaluation de la qualité vous est proposée.
Le directeur d'hôtel, en répondant à un questionnaire via internet, pourra autocertifier les caractéristiques de son hôtel.
Ce questionnaire serait intégré sur le site national du tourisme pour prendre le pas sur les avis de TripAdvisor qui souvent ont causé d'importantes difficultés aux structures touristiques.
Ces réflexions personnelles sont le fruit de plus de 1000 interviews que j'ai réalisé et qui confirment la problématique décrite ci-dessus.

En coordonnant les réponses aux questionnaires, il serait possible d'attribuer d'une façon objective les "étoiles" aux structures hôtelières. 
En parallèle, une commission d'experts du secteur devra visiter les nouvelles structures au plus tard 60 jours après l'ouverture, pour vérifier l'exactitude des déclarations sur l'état réel de l'hôtel.

Une commission serait créée pour vérifier la validité des déclarations du questionnaire tous les 5 ans afin de procéder à un examen approfondi de l'autocertification dans les moindres détails.

Nous n'aurons plus de données superficielles, mais une véritable analyse globale de la qualité: qualité de données, qualité de l'hôtel, qualité du service, qualité de la cible (client).
Je l'ai traduit en plusieurs langues afin de présenter ce projet au plus grand nombre de personnes possibles en ayant la conviction qu'à l'étranger les choses se passent différemment de l'Italie.

 En effet, depuis des années j'ai soumis ce projet à différents experts du tourisme Italien qui, soit, ne l'ont pas pris en considération, soit, quand le projet suscitait de l'intérêt, m'opposaient des temps de réalisation très longs à cause de la bureaucratie.

Le "temps" en Italie se dilate beaucoup plus qu'à l'étranger.
Par contre, en me confrontant avec différents experts à l'étranger, et même avec quelques ministres du tourisme, avec lesquels j'ai pu collaborer en donnant des conseils sur la programmation touristique, mes idées ont été accueillies positivement.




Per gentile collaborazione di Bruno Giuseppone e Magali Sato.



Per l'amica Bea la traduzione la scrivo domani. 


2 commenti:

sergio cusumano ha detto...

@Luciano

Sei un GRANDE della serie -non m'arrendo mai-

:DDDDDDD

vinc ha detto...

@Luciano

Sono in pochi a conoscere la lingua francese